Philippe Pouletty

Philippe Pouletty

Les diverses concrétisations du médecin depuis ses débuts dans le milieu

Dès ses premières années dans l'univers du business, Philippe Pouletty (http://www.huffingtonpost.fr/bloggers/philippe-pouletty/) a établi une foule d'établissements de biotechnologie développant des équipements médicaux ainsi que des médicaments innovants sur le continent européen et américain. Truffle Capital injecte le plus souvent des fonds sur des travaux à fort potentiel d'expansion menés par des passionnés et des scientifiques expérimentés. Le Dr Philippe Pouletty a de ce fait eu l'opportunité d'encourager divers progrès dans l'univers de la recherche à travers la compagnie. Afin de simplifier l'investissement dans le monde de la recherche et de promouvoir les améliorations technologiques, le futur directeur général de Truffle Capital a initié dès 1999 diverses réformes impliquant l’évolution de la fiscalité ainsi que l’utilisation du statut de jeune entreprise innovante (JEI).

L'organisation de Truffle Capital sous la direction du chercheur

Spécialisée dans la biotechnologie, Truffle Capital crée principalement des spins off de laboratoires rattachés à des universités de réputation mondiale. L'homme d'affaires et son équipe mettent en place la majeure partie des entreprises accompagnées par le fonds de placement. Le médecin a fondé la startup Truffle Capital en s'associant à des hommes d'affaires experts dans le domaine, Henri Moulard et Bernard-Louis Roques. La société se charge d'actifs évalués à environ 750 millions d’euros. Afin de raffermir la dynamique de la société, Philippe Pouletty choisit les membres du staff de managers et du conseil d’administration (CA). Le médecin s'investit aussi au niveau du département R&D et du suivi de la propriété intellectuelle. Dans le domaine de la recherche, Philippe Pouletty est essentiellement reconnu comme étant le cofondateur et le dirigeant de Truffle Capital SAS. Cette enseigne de gestion de fonds de capital-risque a été constituée courant 2001.

Les initiatives de Truffle Capital participant à l'amélioration des projets avant-gardistes

Pour améliorer l'élaboration de vaccins et d’immunoactivateurs, la compagnie Abivax a entre autres assimilé les établissements Wittycell et Splicos. En effet, Truffle Capital fait quelquefois fusionner divers établissements de son portefeuille pour accélérer la croissance de ses différents projets. Courant 2011, l'administrateur de Truffle Philippe Pouletty a encouragé la constitution de deux établissements experts dans l'élaboration d'éléments artificiels pour le milieu industriel ou médical et de prothèses, Carbios et Kardiozis. Au courant des défis du secteur, le médecin finance deux centres de recherches à fort potentiel de croissance, Deinobiotics et Biokinesis. À travers ces sociétés, Truffle Capital donne la possibilité de fabriquer une nouvelle variété d'antibiotiques et de médicaments contre le cancer. Courant 2014, la société de capital-risque tenue par Philippe Pouletty a créé Diaccurate en partenariat avec l’Institut Pasteur. L'enseigne spécialiste de la biotechnologie projette de concevoir une nouvelle forme de soins contre le SIDA.

Après avoir eu son bac série C, Philippe Pouletty commence son cursus en médecine à l’université Pierre-et-Marie-Curie (Paris VI). Le futur homme d'affaires a reçu son diplôme courant 1981. En 1986, l'ancien interne des hôpitaux s'avère accepté à Stanford après avoir eu son doctorat d’État en médecine de l’UPMC avec les félicitations du jury. Interne des hôpitaux de Paris entre 1981 et 1984, le chercheur a travaillé au sein de plusieurs hôpitaux installés dans la région. Il se spécialise en immunologie et en hématologie. Philippe Pouletty brille très vite à Stanford grâce à son expertise en biologie moléculaire. Au sein de cet établissement, l'ancien interne est un acteur majeur du groupe de chercheurs se concentrant sur cette discipline de 1986 à 1988.

Acteur majeur dans l'univers de la transplantation d’organes, SangSat a conçu et distribué une substance antirejet véritablement efficiente, la Thyloglobuline. Ce médicament original se révèle racheté par Genzyme dans les années 1990. En 1995, Philippe Pouletty a soutenu l'institution de DrugAbuse Sciences Inc. lors de son passage avantageux à la Silicon Valley. L'entreprise s'efforce d'élaborer de nouveaux traitements pour combattre l'addiction aux drogues et à l'alcool. Le chercheur a mis en place l'établissement spécialisé en biotechnologie RedCell Inc. en utilisant des brevets personnels. Rebaptisé Conjuchem Inc., il se retrouve coté en bourse au Canada en 2000. Se concentrant sur la biotechnologie, Clonatec s’impose comme une pionnière de cette discipline dans l'Hexagone. La startup a été mise en place par Philippe Pouletty tout au long de ses premières années dans l'univers de la recherche.